Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Hommage à Alan Rickman : retour au quai 9 3/4

14 janvier 2017

Il y a un an tout juste, le monde apprenait la mort de l’acteur Alan Rickman, incarnation de Rogue dans la saga Harry Potter. Les hommages envers l’acteur se sont multipliés et certains lieux symboliques se sont vus envahir par les fans venus lui rendre hommage. La boutique du quai 9 3/4 à King’s Cross figure parmi ces lieux de rassemblement particulièrement marquants. Nous avons discuté avec Zoé, qui y travaillait ce jour là.

Le 14 janvier dernier, je bossais à Londres comme "Sales Assistant" au Harry Potter Shop de King’s Cross. Un boulot pas tout à fait comme les autres, puisqu’en plus de jouer à la vendeuse il s’agit aussi de pouvoir gérer et animer l’attraction principale du lieu : le chariot du quai 9 3/4 !

C’est comme ça que je me suis retrouvée aux premières loges des hommages rendus à Alan Rickman par la communauté des Potterheads.

JPEG - 105.9 ko
JPEG - 131.4 ko
JPEG - 105.9 ko

Comment ça s’est passé quand les premiers hommages sont arrivés ?

Ce jeudi après-midi, je fais partie de l’équipe Photo et Animation. Je suis en uniforme, un énorme appareil photo dans les mains et j’anime la foule comme je peux avec mon collègue Jan, on se lance deux trois répliques et jeux de mots, on interagit avec les clients en essayant de leur faire passer un bon moment.
J’avais fini à minuit la veille, et commencé à 10h, sans vraiment repasser sur le net, mais j’ai quand même les yeux assez en face des trous pour repérer les deux Serpentards affichées ! Cool, des clients en costume c’est toujours sympa : la garantie de causer à des Potterheads avérés et de pouvoir placer une ou deux références obscures.

JPEG - 1.3 Mo

Ce sont ces deux jeunes filles qui m’ont appris la mort d’Alan Rickman. Elles avaient deux roses, achetées au fleuriste de la gare, elles tenaient à faire un geste. Londoniennes, elles avaient enfilé leur cape pour venir à la station exprès, juste après avoir lu la nouvelle en ligne.

C’était un choc palpable, la nouvelle s’est vraiment répandue devant nous, partant de ces deux jeunes filles, comme une traînée de poudre. Ça s’est vu physiquement : directement des gens ont quitté la queue pour passer eux aussi chez le fleuriste ; certains se sont écartés pour vérifier l’info sur leur smartphone, d’autres prenaient une photo des deux roses.... Voilà comment le premier hommage est arrivé.

À partir de là, les clients suivants demandaient pourquoi les deux roses étaient placées là, et l’effet boule de neige a fait le reste.

À l’annonce de la mort de Alan Rickman, quelle était l’ambiance parmi les employés ?

Ça a été un gros choc pour l’équipe présente ce jour-là et pour tout le staff. En plus d’être souvent des Potterhards, l’immense majorité des employés est composée d’artistes, des comédiens et des acteurs... Pour beaucoup Alan Rickman est une figure importante, une icône, un modèle. Certains l’avaient rencontré d’ailleurs, à la boutique ou ailleurs.
Les gens avaient les yeux rougis, même le lendemain encore, certains étaient vraiment chamboulés. Il y a eu beaucoup de soutien entre nous, je faisais clairement partie des moins accablés donc j’ai récupéré les heures de ceux qui étaient plus tristes et trop mal pour travailler.

C’était touchant parce que l’ambiance était endeuillée, mais très solidaire, et il y a eu beaucoup d’actes posés sans avoir besoin de parler ou de dire pourquoi.

JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.5 Mo
JPEG - 1.8 Mo

Est-ce que quelque chose a été mis en place officiellement à la boutique ?

Pas vraiment.
L’équipe présente ce jour-là est allé négocier avec le service de sécurité de King’s Cross pour qu’on puisse garder l’autel quelques jours.
On s’est mis d’accord avec eux et tous les soirs, les superviseurs rangeaient les éléments déposés dans l’arrière-boutique et on les remettait le lendemain.
Mais la plupart des hommages se sont faits naturellement, de manière tacite. Juste après le premier hommage par exemple, l’équipe photo a tout de suite imprimé une image de lui avec les ordinateurs de la boutique, et beaucoup d’entre nous ont signé ou mis un mot à l’arrière, puis elle a été déposée avec les deux premières roses.

Là où sont exposés les anthologies et livres sur les films, on a laissé la page sur le personnage de Rogue ouverte. En tant que vendeur, on affiche souvent clairement notre maison, beaucoup d’entre nous ont mis d’eux-mêmes un petit badge Serpentard en plus, ou un ruban noir, etc.

Il y a eu une multitude de petits gestes comme ça, sans avoir besoin de dire ou d’annoncer quoi que ce soit d’officiel.

Quels types d’hommages ont été déposés ?

JPEGOn a vu de tout. Des fleurs et des mots surtout, mais de toutes les façons imaginables : des fleurs en papier, des mots écrits sur une cuillère en bois, des cartes postales de beaucoup de pays différents, des boîtes en bois ou en papier, ou en plastique même, avec des petits objets symboliques ou des mots roulés dedans.

Beaucoup de gens ont aussi pris des photos près de l’autel, qui a d’ailleurs dû être déplacé parce qu’il prenait trop d’ampleur. Il a été placé de l’autre côté du chariot pour éviter de créer des mouvements de foule et gêner les photos.

Quel est l’hommage le plus original que tu aies vu ?

Dur à dire....

Beaucoup de nourriture ! Ça c’était plutôt touchant et rigolo : des cookies, un sandwich, des bonbons, etc. C’était plutôt inhabituel pour beaucoup d’entre nous, mais en fait assez commun dans beaucoup de cultures.

JPEG - 110.4 ko

On a vu des œuvres très belles aussi, dans des formats assez grands et d’un niveau artistique impressionnant. Quelques poèmes originaux aussi, qui témoignent très justement du deuil et de la perte d’une figure emblématique.

Mais le plus original je dirai que c’est une petite statuette en plâtre à l’effigie d’Alan Rickman... Je ne crois pas l’avoir vu où que ce soit comme produit officiel et il n’y a aucun trade-mark dessus, c’est plaisant de s’imaginer que quelqu’un aurait sculpté un moule pour l’occasion ! Et je crois que c’est l’image de cette petite statuette au milieu des fleurs qui me restera en tête pour longtemps.

Merci à Zoé de Les carnets de Zoé.

Qu’est-il advenu des hommages laissés sur place ?

Ils auraient probablement été jetés si Zoé ne les avait pas récupérés dans l’intention de les faire parvenir à la famille de l’acteur. Ils sont encore en sa possession et nous faisons notre possible pour les faire parvenir à qui de droit.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :