Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

J.K.Rowling écrit sur la relation entre Edimbourg et ses romans

17 avril 2007

« Pour moi, des souvenirs d’Edimbourg bondissent hors des pages de Harry Potter : les endroits où j’ai écrit des passages ou des chapitres particuliers, où j’ai desespéré de ne plus jamais avoir d’idées, où j’ai fait l’expérience des joies et des frustrations de vivre dans un monde imaginaire. » C’est ce qu’écrit Joanne Kathleen Rowling dans la préface de Reading Round Edinburgh, un guide des livres pour enfants dont l’action prend place dans la capitale écossaise.

Il est de notoriété publique que Rowling s’asseyait souvent aux tables des pubs édimbourgeois pour écrire ses premiers romans. Cependant, on sait moins qu’elle errait dans les allées des National Galeries of Scotland d’une « manière désespérée et hasardeuse », à la recherche de l’inspiration… peut-être dans l’espoir qu’un portrait lui souffle à l’oreille quelques idées ?

JPEG - 10.5 ko
National Gallery Of Scotland

Les rues de la ville ont, elles aussi, été une grande source d’inspiration pour J.K.R. Bien que la ville ait, selon elle, beaucoup de « visions Potteriennes », elle est incapable de citer des rues ou des monuments caractéristiques apparaissant dans ses livres. Aussi, elle récuse l’idée selon laquelle Poudlard aurait été inspiré d’une « certaine école d’Etat » de la ville (probablement l’Université d’Edimbourg, fondée en 1583 et qui est à ce titre l’une des plus vieilles universités du Royaume-Uni).

L’histoire de J.K.Rowling et de ses romans est donc intimement liée à cette ville. Une véritable « histoire d’amour » dont le point culminant a été le lancement du sixième tome au Château d’Edimbourg, en juillet 2005, qui est « de loin mon lancement préféré ».

JPEG - 8.8 ko
Le château d’Edimbourg

Reading Round Edinburgh : A Guide to Children’s Books of the City a été écrit par Kathryn Ross et Lindsey Fraser, deux critiques littéraires écossaises. Elles ont recensé tous les endroits de la ville apparaissant dans la littérature pour enfants, du Greyfriars Bobby (la statue d’un chien qui a vécu sur la tombe de son maître pendant quatorze ans) aux rues lugubres qui ont inspirées Robert Louis Stevenson, l’auteur du classique Dr Jekyll and Mr Hyde. Ce guide est disponible sur Alapage au prix de 8,90€.

JPEG - 25.5 ko
Reading Round Edinburgh : A Guide to Children’s Books of the City

Sources : The Scotsman via TLC


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :