Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

LEGO Batman : la contribution de J.K. Rowling (Spoilers)

15 février 2017

/ !\ Si vous n’avez pas vu le film et voulez éviter les spoilers, passez votre chemin ! Sinon, poursuivez pour découvrir l’implication de J.K Rowling dans le film. / !\

Dumbledore avait déjà fait plusieurs apparitions discrètes dans le film La Grande aventure LEGO, mais rien ne nous avait préparé à la venue d’un autre personnage de l’univers de Harry Potter dans le spin-off LEGO Batman. En effet, à première vue, ce dernier ne devait être consacré qu’à l’univers du chevalier noir, version LEGO tandis que le premier était conçu comme un grand mélange des genres.

Cependant voilà que dans un twist - fort mal exploité - le Joker s’allie à de nombreux méchants issus de franchises variées pour mettre Batman en difficulté. Parmi eux, on retrouve les Daleks [1], l’Œil de Sauron, King Kong, des Gremlins et... Voldemort ! Son arrivée dans le multivers LEGO Dimensions n’était donc sans doute pas simplement le fruit du hasard.

La présence du Seigneur des Ténèbres à Gotham City n’est pas qu’un clin d’oeil, puisque le personnage a bien plus de substance que la plupart des autres méchants (y compris certains natifs de Gotham comme Double Face ou le Pingouin). A tel point qu’il a fallu obtenir l’autorisation expresse de J.K Rowling et lui faire approuver les interventions de sa création.

"On devait lui demander mais, honnêtement, on a pas reçu de remarques importantes en retour. Elle nous a simplement envoyé quelques suggestions de sortilèges et autres phrases que Voldemort pourrait utiliser."

PNG - 632.7 ko

Cette implication ne transparaît que peu dans la version française (que nous avons vue) et, selon nos sources, pas plus en version originale. Le mage noir lance un “accio nuages et foudre” plutôt absurde et attaque ses victimes à coup de Wingardium Leviosa [2]... vous parlez d’un hommage !

En vérité, ce mauvais traitement de Voldemort est assez symptomatique de l’ensemble du film LEGO Batman : les allusions débarquent avec des gros sabots ; toute subtilité potentielle est systématiquement explicitée ; sous prétexte de parodie les personnages perdent toute cohérence avec leur version originale ; et, au final, la nature marketing de l’ensemble du projet apparaît de manière beaucoup plus évidente.

Revenons cependant aux spécificités du film qui nous concernent directement en tant que fans d’Harry Potter. Les spectateurs qui iront voir le film en VO pourront profiter de la voix de Ralph Fiennes... dans le personnage de Alfred Pennyworth ! L’incarnation de Voldemort à l’écran aurait pu prêter sa voix aux deux personnages mais l’équipe a finalement décidé de ne pas explorer cette option : ils avaient peur que l’absence de confrontation directe entre Alfred et Voldemort, qui auraient eu la même voix, ne paraisse être une opportunité manquée. [3]

JPEG - 113.3 ko

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle incursion d’un personnage d’Harry Potter dans un film LEGO confirme la volonté des producteurs d’inclure l’univers de la saga dans leurs créations. La rumeur veut que Harry Potter en personne soit sur la liste des invités pour la suite du film La Grande aventure LEGO.
Cependant, les studios préféreront peut-être mettre Newt Scamander et ses créatures en avant, comme il avait été décidé lors du premier film, pour des raisons marketing, de privilégier les univers DC, Tortues Ninja et Simpsons - en développement - au détriment de Indiana Jones, Le Hobbit et Harry Potter qui s’achevaient doucement.

Merci Mugglenet.

Erratum : une première version de cet article blâmait à tort la VF pour les Daleks introduits comme robot britanniques. En réalité, il sont présentés en VO également comme les British robots ; le blâme revient donc au script en lui-même.



[1Présentés comme “les robots britanniques” ; bravo le film qui prend les gens pour des idiots et ne leur donne même pas l’opportunité de googler l’allusion s’ils ne l’ont pas captée ! Ce n’est pas comme si c’était une indication utile.

[2À la limite, s’il utilisait un Levicorpus...

[3L’opportunité manquée, c’est justement de ne pas avoir utilisé la voix de Ralph Fiennes et de laisser aux spectateurs le plaisir de découvrir le clin d’œil.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :