Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Le business selon une fausse citation de JK Rowling

23 janvier 2015

“Obsess about your next customer, not only the ones you have.” [Fixez votre attention sur vos prochains clients, pas seulement ceux qui vous sont déjà acquis], c’est la citation qui figurait sur une présentation powerpoint accompagnée du nom J.K. Rowling et diffusée récemment par The Outdoor Industry Association.

L’auteur n’a pas manqué de réagir à la vue de cette photo diffusée sur twitter : “I have never said that in my life. Never. I don’t have customers, I have readers. Why am I on that screen ?” [Je n’ai jamais dit ça de ma vie. Jamais. Je n’ai pas de clients, j’ai des lecteurs. Pourquoi suis-je sur cet écran ?]. L’association s’est excusée et effacé la photo très rapidement, expliquant qu’ils ne faisaient que relayer une présentation, et Rowling a accepté les excuses soulignant son amusement à l’idée d’un conseil business venant d’elle qui “se réveille chaque jour en se demandant comment tout ça est arrivé”.

Et l’histoire en serait restée là si le conférencier, Jeremy Gutsche, n’avait pas décidé de s’en mêler. Plutôt que de s’excuser de la confusion, il a expliqué qu’il s’agissait, non pas d’une citation, mais d’une leçon qu’il avait tiré de la conduite de l’auteur et qu’il pouvait lui expliquer personnellement comment elle l’avait inspiré.

Alors que l’auteur s’étonnait à nouveau de cette vision, le conférencier insistait en parallèle quant à une “really charming story of ur triumphs of adversity and I apply many lessons to my own life and biz” [histoire charmante des triomphes et difficultés de l’auteur dont il tire de nombreuses leçons pour sa vie quotidienne et son business]. De nombreux lecteurs ont protesté, suggérant qu’il s’agissait d’un “business cliche attributed to someone famous for exposure, not sincerity” [cliché commercial attribué à quelqu’un de célèbre pour la publicité, pas par sincérité].

Malgré la défense de l’auteur, on peut se demander dans quelle mesure le conférencier est à côté de la plaque. Si toutes les décisions stratégiques ne viennent pas de Rowling elle-même, les approches de Pottermore et de Bloomsbury, tous deux fortement orientés vers la conquête d’un nouveau public, peuvent facilement donner cette impression. La taggline de la maison d’édition britannique pour sa nouvelle édition n’est-elle pas “IT’S TIME TO PASS THE MAGIC ON !” [Il est temps de transmettre la magie] ?

Source : The Inquisitr


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :