Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Les mystères de la prophétie perdue

14 avril 2004

Aujourd’hui, j’ai décidé de revenir en large et en travers sur un des éléments clés de « L’Ordre du Phénix » qui est évidemment la Prophétie perdue, j’ai lu beaucoup de choses là-dessus et je voudrais vous en faire profiter... Bien entendu, je ne répéterai pas ce que j’ai déjà dit en évoquant cette prophétie dans mon article sur les premières théories du Tome VI (voir les attentes du Tome VI, première partie) mais je vais plutôt vous donner les preuves démontrant clairement qu’elle concerne bel et bien Harry, qu’on en l’avait déjà évoqué auparavant, et vous livrer une analyse section par section. Mais avant tout cela, rappel de la prophétie...

« Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche... il naîtra de ceux qui l’ont par trois fois défier, il sera né lorsque mourra le septième mois... et le Seigneur des Ténèbres le marquera comme son égal mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore... et l’un devra mourir de la main de l’autre car aucun d’eux ne peut vivre tant que l’autre survit... Celui qui détient le pouvoir de tuer le Seigneur des Ténèbres sera né quand mourra le septième mois... »

(page 944 T-V)

Les indices des tomes I et III :

J’ai trouvé deux passages dans le premier et le troisième volume de la saga, où l’on aurait déjà pu se douter que quelque chose d’étrange était caché, les voici donc :

"- Il y a d’autres choses que j’aimerais bien savoir, dit-il, si vous pouvez me les dire... J’aimerais bien connaître la vérité sur ces choses-là.
- La vérité, soupira Dumbledore. Elle est toujours belle et terrible, c’est pourquoi il faut l’aborder avec beaucoup de précautions. Mais je veux bien répondre à tes questions, sauf si j’ai de bonnes raisons de ne pas le faire, auquel cas, je te demande de me pardonner. Mais bien sûr, je ne te mentirai pas.
- Alors, voilà : Voldemort a dit qu’il a tué ma mère uni­quement parce qu’elle essayait de me protéger. Mais pourquoi donc voulait-il me tuer ?
Cette fois, Dumbledore poussa un profond soupir.
- Hélas, la première question que tu me poses fait par­tie de celles auxquelles je ne peux pas répondre. Aujourd’hui, en tout cas. Un jour, tu sauras, mais pour l’instant, chasse cette pensée de ton esprit. Quand tu seras plus grand... Je sais que tu n’aimes pas ce genre de phrase... Disons plutôt que quand tu seras prêt, tu com­prendras.
Et Harry savait qu’il était inutile de discuter."

(page 292 T-I version poche)

La vérité est plutôt flagrante à la relecture de ce passage, non ? Autre passage, drôle et révélateur du mystère...

" - Professeur Dumbledore, dit-il. Hier, quand j’ai passé mon examen de Divination, le professeur Trelawney est devenue très... très bizarre.
- Vraiment ? Tu veux dire plus bizarre que d’habitude ?
- Oui... Sa voix était grave, tout d’un coup, elle roulait les yeux et elle a dit... elle a dit que le serviteur de
Voldemort partirait rejoindre son maître avant minuit... Elle a dit que son serviteur l’aiderait à retrouver sa puissance. Ensuite, elle est redevenue normale et elle ne se souvenait plus du tout de ce qu’elle avait dit. Est-ce que... Est-ce qu’elle a fait une véritable prédiction ?
Dumbledore ne parut pas très impressionné.
- C’est possible, Harry, dit-il d’un air songeur. Qui aurait pu le penser ? Voilà qui porte le nombre de ses prédictions vérifiées à un total de deux. Je devrais lui donner une augmentation...
- Mais."

(page 452 T-III version poche)

Voilà, c’est tout pour les indices (du moins que j’ai trouvés)...

Pourquoi Harry et non pas Neville ?

Premièrement, il est vrai que Harry comme Neville correspondent tout à fait bien à la description de la première partie de la prophétie, en effet, Harry et Neville sont tout deux de fin juillet et leurs parents respectifs ont au cours de leurs missions pour le Premier Ordre du Phénix affronté Voldemort à trois reprises. Jusqu’à là, tout colle, mais c’est après que cela se complique un peu plus...

Bien entendu Harry tout comme Neville sont remplis du pouvoir que Voldemort ignore, ce pouvoir (et je pense que tout le monde s’accordera sur cela) est l’Amour. Mais seul Harry a un lien étroit qui le lie à Voldemort, à savoir la cicatrice qu’il lui a laissé le jour où tout a basculé pour eux deux (disparition de Voldemort durant plus d’une décennie et mort de James et Lily Potter). Il est évident et on peut aisément l’imaginer que les blessures d’ordre moral ont été aussi fortes pour Neville dont les parents ne se remettront jamais des tortures subies par Bellatrix Lestrange et qui ne pourront par conséquent jamais élever leur fils unique (voir chapitre « Noël en salle spéciale » T-V) tout comme il est également certain qu’il n’a pas jamais été attaqué personnellement par le sombre sorcier qui a vu dans l’enfant à sang mêlé (l’enfant qui lui ressemblait le plus finalement) une plus grande menace.

Depuis ce jour, Harry a donc développé de grandes aptitudes pour la magie (comme le simple fait d’avoir par quatre fois échappé au sinistre Lord), fascinantes aptitudes qu’il a cependant sagement décidé de mettre au service du bien (contrairement à Voldemort qui a préféré se tourner vers le mal, d’où l’importance des choix que l’on fait, thème récurrent de la saga), il a aussi des facultés innées comme celle de parler Fourchelang et cette capacité beaucoup plus remarquable (particulièrement dans le T-V), qui est de ressentir ce que le Mage Noir éprouve et d’entrer plus ou moins en connexion avec lui. Tous ces pouvoirs que Neville n’a absolument pas développés sont donc autant de preuves que seul Harry est concerné par la prophétie.

Maintenant pour les plus réticents, voilà deux dernières attestations de ce fait, la première est que Dumbledore lui-même confirme à Harry qu’il est en quelque sorte "l’élu" (et l’on sait à quel point J.K. Rowling se sert de Dumbledore pour introduire les évènements de grande importance au cours de la saga), la seconde preuve est qu’au Département des Mystères, dans la salle où sont rangées toutes les prophéties, celle que Voldemort souhaite obtenir est étiquetée au nom de Harry Potter et seul ce dernier arrive à l’enlever de l’étagère sans devenir fou, je pense donc que c’est une preuve incontestable.

En fait pour en finir avec cette partie, je reviendrai sur l’importance des choix que l’on fait en signalant que c’est celui de Voldemort qui a en choisissant Harry et en le marquant comme son égal bousculé leurs destins à eux deux comme il aurait pu le faire avec Neville en le choisissant lui.

Analyse de la prophétie :

Après avoir prouvé que la prophétie concernait bien Harry, je vais maintenant la reprendre partie par partie et reprendre un peu tout ce que j’ai pu lire et qui pourrait nous donner des indices sur ce qui pourrait bien arriver :

Première partie :

« Celui qui a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres approche... »

Premièrement, on utilise le pronom démonstratif "Celui" (ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous faire un cours de grammaire), ce qui nous montre clairement qu’il est le seul, l’élu, il est choisi, c’est lui et personne d’autre...

Deuxièmement, on dit de lui qu’il a le pouvoir de vaincre le Seigneur des Ténèbres, ce qui signifie qu’il a la possibilité de le vaincre, mais pourra-t-il y arriver réellement ? En tout cas, s’il échoue personne d’autre ne pourra jamais le faire à sa place.
Troisièmement, J.K. Rowling utilise le verbe vaincre et non pas tuer, cela dit, il y a une petite erreur de traduction à la fin de la prophétie, Trelawney dit bien vaincre et non pas tuer (voir version originale), on pourrait donc en conclure que si Harry arrive à vaincre Voldemort, ce dernier ne sera pas forcément mort mais peut-être juste changé, il est possible que le masque Voldemort tombe pour juste laisser apparaître Tom Jedusor, ce qui correspondrait bien aux idées de J.K. Rowling qui est du genre à penser qu’on ne résout pas tout par la loi du Talion (œil pour œil, dent pour dent) et qui aime laisser une seconde chance à nombre de ses personnages, Rogue par exemple. De plus comment Harry pourrait-il le vaincre avec sa baguette ? Peut-être le vaincra-t-il d’une autre manière que par un duel... tout est possible et je crois que l’on peut s’attendre à n’importe quoi.

Quatrièmement, une petite remarque, avez-vous remarquez que dans ses deux prophéties, Trelawney parle de Voldemort comme étant le Seigneur des Ténèbres comme les Mangemorts le font également. Je ne pense pas que ça veuille en dire beaucoup mais qui sait ?

Seconde partie :

« il naîtra de ceux qui l’ont par trois fois défier, il sera né lorsque mourra le septième mois... »

Dans cette partie, on pourrait tenter un lien entre la prophétie et Neville mais la suite nous prouvera le contraire.

Une chose intéressante est que l’on apprend que James et Lily ont par trois fois défier Voldemort, sûrement pour le compte du Premier Ordre du Phénix. Que s’est-il passé lors de ces confrontations ? Harry doit aussi se le demander et nous aurons à mon avis la réponse dans les prochains tomes.

Egalement dans cette section, on retrouve deux allusions à la magie à travers les chiffres, le 3 et le 7...

A noter aussi, l’utilisation par J.K. Rowling de deux mots qui s’opposent à priori l’un de l’autre, l’élu est né lorsque est mort le septième mois. Troublant non, surtout si l’on ose le parallèle de sept mois comme sept années d’études à Poudlard... une nouvelle ère de paix commencera-t-elle à la fin du septième tome, et si oui, à quel prix ?

Troisième partie :

« et le Seigneur des Ténèbres le marquera comme son égal mais il aura un pouvoir que le Seigneur des Ténèbres ignore... »

Je pense que je suis déjà assez revenu sur le fait que Harry soit marqué comme son égal par Voldemort et sur le lien qui les unit, ces deux personnes symbolisent à merveille la lutte éternelle et universelle du Bien contre le Mal...

La seconde moitié de cette partie est également très intéressante, on y parle d’un pouvoir mystérieux que Voldemort a choisi de rejeter ou dont il semble ne pas connaître l’existence alors qu’il a l’air pourtant très important. Ce pouvoir que Harry possède ne semble pas être purement magique et d’ailleurs c’est ce même pouvoir qui est contenu derrière la porte verrouillé du Département des Mystères. Dumbledore nous en dit un peu plus sur celui-ci :

« Il existe une pièce, au Département des mystères, [...] qui reste toujours verrouillée. Elle contient une force à la fois plus merveilleuse et plus terrible que la mort, que l’intelligence humaine, que les forces de la nature. Peut-être est-ce aussi le plus mystérieux des sujets d’étude qui se trouvent là-bas. Le pouvoir conservé dans cette pièce, tu le possèdes au plus haut point, Harry, alors que Voldemort en est totalement dépourvu. C’est ce pouvoir qui t’a poussé à vouloir à tout prix sauver Sirius cette nuit. Et c’est ce même pouvoir qui a empêché Voldemort de te posséder, car il ne supportait pas d’habiter un corps où cette force qu’il déteste était si présente. En définitive, il n’est pas très important que tu ne saches pas fermer ton esprit. C’est ton cœur qui t’a sauvé. »
(page 947 T-V)

Grâce à ces sages paroles, nous pouvons facilement en déduire comme je l’ai déjà évoqué auparavant que le pouvoir qui fait la force de Harry et qui lui a permis d’échapper quatre fois au Mage Noir est donc l’AMOUR (C’est ton cœur qui t’a sauvé). Cela paraît assez évident donc je ne vais pas en rajouter trente couches... Harry est profondément bon, et rien ne pourrait à mon avis le changer ou le corrompre.

Quatrième partie :

« et l’un devra mourir de la main de l’autre car aucun d’eux ne peut vivre tant que l’autre survit... »

Nous abordons ici, la partie la plus intéressante et la plus cruciale de cet élément-clé du Tome V, on nous y parle d’une mort obligée pour l’un ou l’autre mais s’agit-t-il d’une vraie mort ou d’un beau symbole (un de plus)... Première hypothèse, soit Harry meurt et tout le monde pleure son héros perdu alors que Voldemort ne craignant plus personne revient plus puissant que jamais et prêt à faire subir la terreur des années durant. Bien mais peu plausible, où serait la morale dans toute cette histoire si le mal l’emportait à tout jamais. Deuxième hypothèse, Voldemort meurt sous les sortilèges de Harry et tout le monde est content. Bien mais un peu trop facile à mes yeux, la morale du "le bien l’emporte toujours" est un peu trop facile. Troisième hypothèse, l’amour force majeure de Harry joue pleinement son rôle et tue Voldemort consumé par tant de bien pour laisser apparaître juste Tom Jedusor (voilà où je voulais en venir avec mon symbole), un homme qui doit se reconstruire et qui se reconvertira pour le bien. Cette théorie déjà évoquée constituerait une jolie fin, c’est vrai, pleine de bons sentiments et, en plus, a priori plausible autant vous dire qu’elle circule partout sur le web, oui mais voilà, ça me semble encore un peu facile pour la morale et un peu trop gentillet pour notre auteur. Quatrième et dernière hypothèse, dans un dernier combat à vous en couper le souffle, Harry et Voldemort finissent par se tuer tous les deux (par exemple Harry tue Voldemort avant de mourir en succombant à ses blessures)... Bon, j’avoue, c’est ma version préférée, et en plus, pour le coup, la balance entre les forces du bien et du mal reste en parfait équilibre, c’est peut-être un peu noir mais ce serait une belle fin dans l’esprit du livre selon moi, le héros se sacrifiant pour le bien de tous est une image forte... Pour finir sur ce point, je pense que Mrs Rowling arrivera quand même à nous surprendre tous sur la fin, elle ne manque jamais de ressources comme elle a su nous le démontrer à de multiples reprises (avec cette prophétie, par exemple).

N’oublions tout de même pas trop vite la deuxième moitié de ce passage qui est aussi intrigante, on se rend bien compte dans le Tome V que Voldemort empiète de plus en plus sur Harry (sentiments noirs, rêves fixes...) qui finit par en devenir très désagréable avec tout le monde, amis, professeurs (il est vrai que cela s’explique aussi par les hormones...) et réciproquement, car à la fin nous apprenons que cela devient également insupportable pour Voldemort de posséder Harry à cause de tout l’amour et de toute la bonté qu’il a en lui (un vrai Gryffondor, noble et courageux) et qui constitue un vrai supplice pour le Mage Noir. Le lien devient étouffant pour l’un et pour l’autre et les deux années à venir vont sûrement être très éprouvante pour Harry de ce point de vue là...

Version originale de la prophétie :

Je n’ai pas pu m’empêcher de remettre la prophétie une seconde fois dans son intégralité, mais cette fois-ci, tout en anglais, pour les puristes...

“The One with the power to vanquish the Dark Lord approaches... born to those who have trice defied him, born as the seventh month dies... and the Dark Lord will mark him as his equal, but he will have power the Dark Lord knows not... and either must die at the hand of the other for neither can live while the other survives... the One with the power to vanquish the Dark Lord will be born as the seventh month dies...”

(page 741 T-V, version originale)

Voilà tout ce que je peux vous dire de cette prophétie qui paraît peut-être à tort un peu simple et facile à la première lecture mais qui pourrait bien s’avérer un des piliers des deux derniers volumes de la saga...

PS :

A noter, petit résumé du chat de début Mars :

J.K. Rowling a fait un chat dont la Gazette n’a, à ma connaissance, pas parlé alors qu’il contient de nombreuses informations, voici donc un court résumé.

Seconds prénoms  :

- Ginny : Molly
- Ron : Bilius
- Hermione : Jane
- Lupin : John
- Trelawney : Patricia

Maraudeurs  :

Ils étaient bien tous les quatre de Gryffondor

Romance :

- Harry pourrait bien recevoir encore de nouveaux baisers durant sa sixième année mais le mystère reste entier sur la fille qui lui donnera. J.K. Rowling reste aussi très ambiguë sur une éventuelle romance entre Harry et Hermione.
- J.K. Rowling ne veut rien dire sur ce qu’il s’est passé l’été où Hermione devait partir en Bulgarie avec Krum.

Faits divers :

- Les grands-parents de Harry sont tous morts, cela dit, on en saura un peu plus sur eux même s’ils ne jouent aucun rôle majeur dans l’histoire.

- On en apprendra plus sur ce qu’il est advenu de la moto de Sirius.

- Retour de Pettigrow et de Mimi Geignarde dans le tome VI et celui de Krum plus probablement dans le tome VII, Tonks reste aussi dans les parages.
- On en saura plus sur la naissance de Voldemort dans le tome VI dans lequel il ne fera apparemment pas beaucoup plus de présence que dans le V.
- Winky pourrait bien décéder d’une overdose de Bièrraubeurre.
- Il y aura un nouveau Ministre de la Magie ainsi qu’un nouveau capitaine d’équipe de Quidditch pour Gryffondor.
- Harry va encore être en grand danger.
- Harry parlera de la prophétie à ses amis les plus proches dès qu’il y sera prêt.
- Nous devrions découvrir le personnage de Narcissa Black, la mère de Draco.
- Nous découvrirons aussi ce que Dudley a vu lorsque les Détraqueurs l’ont attaqué.
- Lupin est un sang mêlé.
- Ambiguïté sur une mort probable de Ron avant la fin de ses études.
- Graup devrait être beaucoup plus contrôlable.
- Il est fort probable que nous retrouvions dans le Tome VI le miroir de Sirius.

Démentis :

- Voldemort n’a pas eu d’enfants.
- Rogue n’est pas un vampire.
- Il est peu probable que Harry ait un quelconque lien de parenté avec Godric Gryffondor.
- Il n’y aura pas de couple Draco/Hermione.

Edition :

- J.K. Rowling confirme que l’écriture du Tome VI avance vite, elle ajoute qu’elle y prend en plus beaucoup de plaisir.
- Elle ne compte pas faire publier ses carnets de notes pensant qu’on n’aurait pas besoin de tout savoir...
- Elle ne publiera sûrement pas non plus de livres sur "l’avant Harry", nous sauront tout ce dont nous devons savoir à la fin du Tome VII.
- De nouveaux livres pour des associations caritatives (à l’image de Les animaux fantastiques par exemple) pourraient quant à eux bien voir le jour mais rien de précis pour l’instant...


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :