Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Pas de sexe, s’il vous plait ! C’est de la littérature pour enfants ! réponse de de l’auteur.

Je ne suis pas Rita Skeeter

18 juin 2003

Texte proposé et traduit par pruneau.

Nous tenons à rassurer l’auteur, nous avons bien rigolé ! mais nous nous demandons encore l’utilité d’un tel article....

Pour savoir à quel article nous faisons référence, je vous conseille de lire : Pas de sexe, s’il vous plait ! C’est de la littérature pour enfants ! !
A prendre apparemment au second degres !

Karen Brooks
18 juin 03

Karen Brooks a reçu un grand nombre de réponses enflammées après son article enjoué intitulé ’Pas de sexe SVP ! C’est de la littérature pour enfants !’ Voici sa réponse

Bonjour à tous les fans de Harry Potter.

Merci d’avoir répondu à mon article. Je dois avouer que j’ai été quelque peu déroutée par le nombre de réponses, mais aussi par la quantité d’insultes dirigées contre moi. Pour votre information, j’avais l’intention que l’article soit ironique et drôle. Je pensais que les fans, comme moi, apprécieraient ce pamphlet et rigoleraient un bon coup. Apparemment, je m’étais trompée. Bien des gens l’ont trouvé scandaleux et ridicule. Heureusement, vous avez aussi été nombreux à comprendre mon objectif et à me remercier d’avoir procuré à tous les fans avides un petit moment de détente.
Franchement, peu m’importe que Harry soit gay ou pas. The Courier-Mail m’a chargée de m’intéresser à ce sujet en particulier (le sexe et la sexualité) dans les livres, car personne ne s’était aventuré dans ce domaine auparavant. J’aurais pu choisir bien d’autres façons d’aborder le livre, mais un grand nombre d’entre elles étaient déjà en train d’être étudiées par d’autres, ou étaient usées jusqu’à la moelle par l’amas d’articles parus. Ce sujet-ci était nouveau et, je le reconnais, risqué. Alors nous avons décidé de jouer avec le problème. Je comprends pourquoi personne n’avait touché le sujet avant, et j’avais prévu les ’critiques moldues’ qui ont plu sur ma tête, mes épaules, et partout ailleurs. Mais je peux vous assurer que je ne suis pas Rita Skeeter *frissons*.

Et si ça vous intéresse, j’ai aussi écrit deux autres articles sur Harry Potter (il y a plusieurs années) pour le même journal, qui ont provoqué la colère de fondamentalistes parce que j’avais osé dire à quel point Harry est un personnage extraordinaire, et louer les bienfaits de la magie dans cette époque si stressante.

Pour votre information, je suis une très grande fan de Harry Potter, j’adore les livres et je les ai lus et relus, contrairement à ce qu’ont pu dire certains d’entre vous. J’aimerais avoir le temps de vous faire noter les erreurs que vous avez parfois fait en voulant me corriger (par exemple, certains m’ont reproché d’avoir dit qu’il avait seize ans - ce que j’ai dit, c’est que Harry allait avoir seize ans [NDT : certes, mais la plupart des fans n’ont pas encore eu l’occasion de lire le 15° anniversaire de Harry. Ce n’est qu’à la fin du livre 5 qu’il sera sur le point d’avoir 16 ans. Mais l’argument de Karen Brooks tient la route.]) Mais je me retiendrai.

Comme me l’avait demandé mon employeur (et il a été très clair là-dessus), j’ai lu tous les livres sous un angle très particulier : le sexe. Ce qui veut dire que j’ai lu les mots, les scènes et les relations d’une façon très originale, en ignorant bien des interprétations plus sensibles et plus évidentes, et que j’ai tout sorti de son contexte. Plus ce sera scandaleux, mieux ce sera ! Espérons que cela fasse encore plus rire le lecteur, plutôt que de le pousser à la colère et aux attaques personnelles. C’est tellement triste, et tellement éloigné de ce que je voulais. Je me suis aussi dit qu’il valait mieux que ce soit quelqu’un comme moi, qui adore les livres, qui écrive cet article, plutôt que de demander à une des deux personnes sur terre de s’occuper de cette approche. J’ai écrit mon article avec beaucoup d’affection et de connaissances sur les livres.

Je suis aussi désolée que vous me trouviez sexuellement pervertie, ou ’sale’, ou ’stupide’, que vous pensiez que je suis ’descendue si bas’, ou tout l’arc-en-ciel d’insultes que vous avez employées à mon égard et la myriade de présomptions que vous avez faites à mon sujet. Je ne suis rien de tout ça. Quant à mon doctorat, ce n’est pas un titre honorifique que l’on m’aurait accordé par grâce de je-ne-sais-qui, mais un diplôme pour lequel j’ai sué sang et eau *soupir*. Je vais ignorer les commentaires les plus insultants. Je n’arrive pas à croire que je me sois tant trompée sur les réponses que me donneraient les autres fans ! J’aurais dû le savoir ! Pourquoi la sagesse arrive-t-elle toujours trop tard ?

Pourtant, il faut que je dise que je n’ai jamais pensé que Mrs Weasley erre à travers la maison les jambes écartées ! Franchement ! Mais il n’y a pas de raison pour qu’une mère, même si elle a sept enfants, ne soit pas désirable, si ? Pas pour Harry, bien sûr, mais d’une façon générale ! En fait, je suis tout à fait consciente des limites que Rowling veut imposer à Harry - limitations sexuelles ou autres. Je trouve que cela le rend encore plus fort et plus désirable en tant que personnage de fiction. Quant au fait que des enfants soient confrontés à mon article : il n’était pas prévu que des enfants le lisent ! J’espère qu’aucun père, mère ou site Internet responsable ne laisserait des enfants s’approcher de cet article ! Mais si tel est le cas, ce n’est pas de ma faute. Ce qui était prévu, c’est que des adultes appréciant l’ironie lisent mon article. Tout est entièrement ironique.
Encore une fois, je l’ai écrit pour m’amuser et je suis très reconnaissante que des gens aient compris mon humour.

D’ailleurs, comme le dit l’un de vos commentaires bornés, qu’importe que Harry soit gay ? Et juste pour préciser, je n’ai JAMAIS dit qu’il était gay. Relisez l’article : je n’ai fait que proposer des possibilités, jouer avec le sujet, je n’ai jamais affirmé qu’il était gay ! Je crois que certains d’entre vous ont fait des conclusions trop hâtives, ce que je peux comprendre. Harry est un jeune homme en bonne santé et, selon moi, hétérosexuel ! Mais s’il était gay, est-ce que ça changerait quelque chose ? Est-ce que ça devrait changer quelque chose ? Je ne pense pas. Il restera toujours un héros fabuleux et un modèle hors pair.

Je pense que Dumbledore (et Harry) aurait eu une crise de fou rire en lisant l’article, et Ron se serait moqué de Harry pendant des jours (imaginez-vous les remarques de Malefoy et Cie… ) Hermione aurait sans doute compris de quoi il s’agissait et m’aurait envoyé une petite lettre très polie pour corriger mes interprétations et me proposer une autre analyse. Pour ma part, je continuerai à aimer les livres de JK, à le lire et, si on me le demande, à écrire des articles dessus. Je considère que c’est un privilège.

Encore merci d’avoir répondu. Je suis désolée d’avoir provoqué une telle colère, parce que j’aurai tout bonnement adoré rire avec vous sur certains des symboles et métaphores les plus scandaleux que j’ai trouvés (je n’ai pas parlé d’allégories, même s’il y en a plus d’une, comme par exemple le Roi Arthur), et partager avec vous quelques-unes unes de vos visions merveilleuses.

Pour le moment, je me sens comme un paria, un rôle injuste, dû à ce que vous n’avez pas tous compris le contexte ou les ordres que l’on m’a donné pour écrire cet article. Je n’ai jamais voulu offenser qui que ce soit, que ce soit dit. Oui, j’ai voulu divertir ; oui, j’ai voulu faire réfléchir. Mais pas vous pousser à la colère et aux insultes. J’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cet article - toutes les excuses pour relire les livres sont valables ! Et le point de vue était novateur et dangereux, mais aussi intéressant.

En tout cas, j’espère que cette réponse apaisera votre colère et vos autres émotions. Contrairement à Harry, je suis réelle. Je n’aime pas contrarier les gens, ni être contrariée. (« comme tout le monde… ») J.K. Rowling a beaucoup de chance d’avoir des fans si fidèles, et je me considère comme un de ses fans. Je serai heureuse de lire Ordre du Phénix, j’ai du mal à attendre, et je suis sûre que vous aussi.

Dr Karen Brooks


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :