Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Top Gazette : les personnages trop peu visibles dans les films

2 mai 2012

En ce 2 mai 2012, nous célébrons les 14 ans de la victoire d’Harry Potter sur Voldemort dans les ruines de Poudlard. A cette occasion, nous revenons sur les documentaires moldus et ceux qui, bien que figurant dans l’œuvre de la biographe, Rowling, ne sont pas réellement apparus dans les versions à l’écran.

En mémoire de ceux que les moldus ont oublié dans leur représentation de la seconde guerre.

- Winky

L’elfe de maison dépressive et alcoolique de la famille Croupton travaille en cuisine à Poudlard. Elle est ce qui ressemble le plus à un intérêt amoureux pour Dobby et c’est triste de n’avoir jamais montré cet aspect de la vie de l’elfe.

- Augusta Longdubat

PNG - 67 ko

Grand-mère de Neville, avec son chapeau à vautour empaillé et son incroyable capacité à rabaisser son petit-fils, c’est son image qu’emprunte l’épouvantard de Neville lorsqu’il reçoit un ridikkulus. A vrai dire, elle apparaît dans le dernier film lors de la bataille de Poudlard, mais qui pourrait prétendre avoir su que c’était elle ? On aurait bien aimé que les moldus nous livrent leur vision du personnage lors d’une scène en sa présence, par exemple à St Mangouste, pour fournir le contexte de la difficulté de Neville à s’affirmer.

- Morfin et Elvis Gaunt

Oncle et grand-père du futur Voldemort, ils faisaient partie des souvenirs sur le passé du mage noir qui furent effacés du scénario du Prince de Sang-Mêlé. Ils incarnent la parfaite dégénérescence des familles de sang-purs que la consanguinité a mené à la ruine. Un aspect de cette philosophie poussée à l’extrême qui ne se retrouve pas chez les Malefoy et qui est donc, malheureusement, absente des films.

- Merope Gaunt

Elle appartenait à la famille des précédents, mais elle mérite un point à elle toute seule. La mère de Voldemort, celle par laquelle, au final, tout a commencé ; qui, parce qu’elle s’est entichée d’un moldu et l’a séduit à l’aide d’un filtre d’amour, a conçu un enfant qui ne connaîtrait jamais ce sentiment. Une Cendrillon sans Bonne Fée dont l’histoire fut relayée par Rowling et dont la présence aurait pu apporter encore plus de profondeur à l’enfance du Seigneur des Ténèbres.

- Ludo Verpey

Il n’aurait pas servit à grand chose, mais on l’aime bien. L’ancien sportif, organisateur de la Coupe du Monde de Quidditch 1994 et co-organisateur du Tournoi des Trois Sorciers de la même année, était un parieur invétéré qui n’hésitait pas à vouloir aider Harry dans ses tâches. Il amenait un peu de couleur à l’image publique du ministère tout en en renforçant le côté corrompu.

- Professeur Binns

Bon, avoir une heure de Binns a l’écran aurait été un brin ennuyeux, on vous l’accorde. Mais découvrir ce personnage lors du premier film, avec son histoire, n’aurait-il pas été magique ? Il personnifie ce professeur (qu’on a tous connu à un moment ou l’autre, même ceux qui ne sont pas passés par Poudlard) qui débite son cours sans le moindre entrain et complète le tableau des enseignants de l’école de sorcellerie ; son incapacité à rendre son cours intéressant est un aspect de l’enseignement qui manque dans les films (contrairement à Ombrage, il ne le fait pas exprès). Et puis, il aurait montré aux moldus que la vie dans le monde magique n’a pas que des bons côtés.

- Charlie Weasley

PNG - 128.4 ko

Le seul membre de la famille Weasley qui n’apparaît jamais ! Enfin, si, il pointe la tête au-dessus de la photo prise en Egypte par les Weasley dans le film du Prisonnier d’Azkaban mais l’acteur (Alex Crockford) n’est pas crédité au générique ; vous parlez d’une apparition pour celui qui présenta les dragons à Harry lors de sa quatrième année et s’occupa de Norbert. Dans cette omission de La Coupe de Feu, Harry aura perdu un membre de sa famille qu’il n’aurait jamais pu avoir autrement.

- Andromeda et Ted Tonks

Les parents de Tonks. La sœur de Narcissa et Bellatrix qui illustre une nouvelle fois que toute une famille, et tous les Serpentards, ne tournent pas mal automatiquement. Suite à leur soutien à Harry, venu dans leur maison la nuit des Sept Potter, le couple reçu la visite de mangemorts après la chute du ministère et subi la torture du doloris, mais ne révéla rien. Ted Tonks, né-moldu, fut tué par des raffleurs quelques semaines plus tard. Franchement, pour tout ce qu’ils ont fait, on pouvait faire un bref arrêt chez eux.

- Les Scrouts à Pétard

GIF - 10.5 ko

Boom. Ça brûle. Parmi toutes les créatures étudiées aux cours de Hagrid, les scrouts furent sans doute les plus mémorables (avec les hippogriffes) ; des créatures élevées par Hagrid lui-même et issues d’un croisement génétique improbable. Sans se lancer dans une réflexion profonde sur la génétique, laissons cela aux chinois ou l’illégalité de la chose, ils auraient pu montrer une nouvelle fois l’amour que porte Hagrid aux êtres pas comme les autres, issus d’un mélange comme lui. Et puis, ça aurait mis plus d’action dans le labyrinthe. (Illustration du jeu vidéo).

- Hepzibah Smith

La vieille descendante de Poufsouffle, à laquelle Voldemort subtilisa la coupe et le médaillon de Serpentard. Ce n’est pas spécialement un personnage attachant, mais la voir aurait signifié en voir plus du jeune Tom Jedusor.

- Peeves

Faut-il réellement le présenter ? L’esprit frappeur aurait pu mettre tellement de couleur parmi les fantômes de Poudlard... et tellement le foutoir pendant les cours de Ombrage. Du premier au dernier film, il aura manqué à Poudlard ce petit quelque chose qui fait de l’école un lieu encore plus sans dessus dessous qu’elle ne l’est, et ce quelque chose est son esprit frappeur. Le buzz déclenché lorsqu’on avait cru découvrir une image de lui démontre d’ailleurs que nous ne sommes pas les seuls à regretter son absence.

- Lockhart à Ste Mangouste

Parce que c’est un tout autre personnage ! Un peu moins agaçant, sans doute. Ça nous aurait fait du bien de voir Lockhart sous un autre jour dans les films. En plus, ç’aurait été une occasion de faire revenir Branagh qui, mine de rien, incarnait parfaitement le personnage. Bon, d’accord, il apparaît sur la couverture de son livre "Qui suis-je ?" après le générique du film 2, mais on ne peut pas vraiment dire qu’on le voit énormément.

- Les parents de Neville

JPEG - 64.4 ko

Une nouvelle fois, des personnages qui apparaissent juste pour quelques secondes, plus comme un clin d’œil aux fans et aux sorciers que comme de véritables personnages. Neville parle d’eux comme si personne ne connaissait leur histoire, ce qui nous semble insultant, même vis-à-vis de moldus, et on ne le voit jamais auprès de Franck et Alice. Alice qui est une mère souvent oubliée quand on parle de la saga, mais le cadeau qu’elle fait à son fils souligne encore une fois l’importance de l’amour maternel quelque soit sa forme.

- Walburga Black

’Quelque soit sa forme’ ? Oui, enfin... la mère de Sirius n’est pas le personnage idéal pour enchaîner. Et pourtant... mais ce serait se lancer dans un débat tout à fait hors sujet. Il n’empêche qu’on ne la voit jamais, cette mère de Sirius, à peine si on l’entend murmurer un moment ; il faut dire qu’elle était dans le film le plus drastiquement coupé de la saga. Mais pourquoi aurait-on voulu la voir ? Pour le symbole de cette mère, qui s’accroche à son passé, indécrochable.

- Phineas Nigellus

JPEG - 12.6 ko

Tant qu’on parle des tableaux du 12 Square Grimmaurd qui ne figurent pas dans les documentaires moldus... bon, en fait, son tableau est bien là, dans le cinquième film... Mais uniquement chez Dumbledore ! Je vous mets d’ailleurs au défi de le retrouver au Leavesden Studio (sans pour autant garantir sa présence). Quoi qu’il en soit, voilà un tableau qui a un rôle clé dans la chute de Voldemort et qui a souffert de son absence à l’écran dans L’Ordre du Phénix. Une occasion de montrer aux moldus l’utilité des tableaux passée à la trappe.

- La goule en pyjama

JPEG - 26.5 ko

Qui n’aurait pas voulu la rencontrer au moins une fois ? Voir à quoi aurait pu ressembler Ron pour justifier son absence de Poudlard selon les moldus ? Qu’ils nous démontrent une nouvelle fois leur art en la matière de création d’êtres qui leurs sont inconnus.

GIF - 2 ko

Et vous ? Il y en a d’autres que vous auriez souhaité voir plus longtemps (ou voir tout court) ? D’autres raisons de faire apparaître ceux cités plus haut ? L’absence de certains de ces personnages a-t-elle d’une certaine manière causé un échec de la part des documentaires moldus ?


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :